chercher
L'Atlas des Champignons -> fiche descriptive nom commun
       
clitocybe de l'olivier
Ce champignon est particulièrement toxique et pousse de juillet à octobre, en touffes sur les bois morts de châtaigniers, oliviers, chênes. Il provoque une pourriture blanche. Il peut être facilement confondu avec le clitocybe nébuleux, d'apparence semblable mais comestible ou la girolle. Cette espèce très toxique provoque des troubles gastro-intestinaux pouvant être sévères, accompagnés de vertiges, et de quelques désordres nerveux et des troubles cardiaques (bradycardie, hypotension) ou neurosensoriels (myosis, agitation, confusion).
       
nom usuel
nom latin
famille
catégorie
clitocybe de l'olivier omphalotus Olearius tricholomatacées clitocybe
       
noms communs
habitat
classe
Clitocybe de l'olivier, ou phosphorescent, bolet d'aulivié, bolet de l'oliu, champignon de l'olivier ou de l'oulibié, oreille de l'olivier Synonymes : Omphalotus illudens, flammula phosphorea, pleurotus olearius châtaigniers oliviers chênes homobasidiomycètes
     
Légende

comestibilité

toxique cru

toxique

parfois mortel

mortel
 
calendrier :
J F M A M J J A S O N D
M M M M M M M M M M M M
comestibilité >>>>
le chapeau : (6-12 cm) charnu, subglobuleux à convexe à l'état jeune, devenant étalé et légèrement concave en vieillissant. Cuticule lisse, sèche, ornée de fibrilles brunes incrustées. Couleur typiquement gris beige, mais bien blanche sur les jeunes exemplaires. lames d'abord d'un jaunâtre très clair (jaune de buis), devenant rose saumon à maturité, échancrées près du pied. Sporée rose pâle.
le pied : (6-15 x 0,8-1,5 cm) très robuste, élancé mais épais et dur, trés souvent irrégulier, courbé et bosselé, sans anneau, bien blanc.
la chair : dégageant à l'état frais une bonne odeur de farine, engageante.
les spores : (4,7-7 x 4-6,5 µm) blancs jaunâtre, non amyloïdes. Cuticule filamenteuse
 
© 2012 - - avec la collaboration de Didier Michelot, chercheur au CNRS │ mentions légales │ contact